Géothermie sur Sondes Capter la Chaleur Terrestre

La géothermie sur sonde est une solution attractive pour répondre aux besoins thermiques des bâtiments, car elle ne dépend pas, en principe, de ressources telles que des nappes phréatiques, et s’adapte à la plupart des terrains.

Principe Général

La géothermie sur champ de sondes verticales consiste à utiliser la chaleur de la terre pour alimenter un édifice en chauffage ou en rafraîchissement. En effet, on considère généralement la température du sous sol stable. Cette source relative de chaleur est issue du flux géothermique montant du centre de la terre vers sa surface.

Les sondes verticales sont composées de canalisations PEHD insérées dans des puits de forage dans le sol, d'une profondeur variant généralement entre 30 et 100 mètres. Les sondes peuvent également être intégrées dans les fondations du bâtiment. Ces sondes constituent les échangeurs thermiques entre le terrain et un fluide caloporteur, qui circule en boucle fermée et transporte les calorie entre le terrain (via les sondes) et le bâtiment. Les calories (ou frigories) sont alors extraites du fluide par des pompes à chaleur au niveau du bâtiment pour l’alimenter en chauffage (ou en rafraîchissement).

La quantité de chaleur extraite par les sondes dépend de la longueur des sondes d'une part, et des caractéristiques géologiques, hydrogéologiques et thermiques du terrain d'autre part. Ces caractéristiques conditionnent la nature du flux géothermique localement autour des sondes.

C'est donc la nature du flux géothermique autour d'une sonde, à un instant donné, qui permet de déterminer la quantité d'énergie que la sonde peut capter à cet instant.